Mots-clefs

, , , , ,

1001M

Il me tenait à cœur de vous faire découvrir un petit ouvrage développé en 2002 et édité en 2003: Mille et une mines. J’ai eu la chance de le découvrir en 2005 et de me le faire offrir au cours d’un exercice de préparation opérationnelle. Je l’ai toujours gardé précieusement depuis et je n’hésite pas à en parler quand l’occasion se présente.

Mille et une mines résulte d’une démarche pédagogique audacieuse menée par l’Ecole supérieure et d’application du Génie d’Angers. En effet, la France est signataire de la Convention sur l’interdiction des mines antipersonnel, de son nom complet Convention sur l’interdiction de l’emploi, du stockage, de la production et du transfert des mines antipersonnel et sur leur destruction aussi appelée Convention d’Ottawa ou Traité d’Ottawa, entrée en vigueur en 1999. Ce traité international de désarmement  interdit l’acquisition, la production, le stockage et l’utilisation des mines antipersonnel. En outre, les « Sapeurs » de l’Armée de Terre sont amenés à œuvrer depuis plusieurs décennies dans le monde entier dans le cadre de partenariats avec l’ONU notamment, la campagne la plus emblématique ayant probablement été celle du Cambodge (APRONUC page 9) entre 1992 et 1993.

Au travers d’un récit semi-fantastique, le but affiché est de sensibiliser et de prévenir les plus jeunes, premières victimes collatérales, de la réalité de ce danger qui n’exclut malheureusement quasiment aucun continent.

Le simple fait d’être un enfant, doté d’une curiosité naturelle et d’un désir de jouer, de toucher, de découvrir et d’explorer, est dangereux dans un environnement infesté d’engins explosifs provenant de guerres passées. (UNICEF)

Le message se veut universel, les héros sont donc 6 enfants représentant un échantillon de l’éventail « ethnique » mondial. Ce qui permettra à tout un chacun de s’identifier facilement. Les couleurs pastel, le dessin attrayant et réaliste demeurent actuels. Le recours à un scénario empruntant à un classique de la littérature mondiale pour enfants, les Milles et une nuits, est très malin. D’autant, qu’il permet de comprendre aisément que le bon « génie » (de la lampe), le gardien aujourd’hui est bel et bien l' »homme du génie », le sapeur. Pour « enfoncer le clou », l’album offre quelques planches techniques présentant les différents types de mines, la signalisation, les règles à suivre, les techniques de déminage.

Un geste citoyen et une vraie réussite!

Parfois détruire, souvent construire, toujours servir

Devise de l’arme du Génie

1001M2

©ESAG

Milles et une mines, ESAG.

1 – Lire la BD en ligne

Version française. La BD existe en 18 langues (je possède la version en anglais).

2 – Sensibiliser et prévenir 

3 – Interview du dessinateur 

4 – Ils en parlent

Sur Bodoï
Sur La Croix
Sur Tout en BD

 5 – Se procurer la BD

6 – Vers le site de l’International Campaign to Ban Landmines

ou ICBL, co-lauréate du prix Nobel de la paix en 1997 (en anglais). Cet organisme dresse et publie régulièrement un état de ce fléau au travers de l’Observatoire des mines.

7 – Faire un geste simple en faveur du déminage:

Participer à la pyramide de chaussures de Handicap International.

Rappelez vous:  « Munition ou engin inconnu, touche à ton cul. » (parole de sapeur)

Publicités