Étiquettes

, , , , , , , , , , , , ,

LRUne BD poignante sur un sujet de moins en moins tabou: le retour des vétérans de guerre.

En effet, derrière la façade du patriotisme, les choses changent peu aux USA malgré des tentatives de sensibilisation du grand public à leur sort telles que les films Rambo ou Né un 4 juillet d’Oliver Stone… Incompris, isolés, inadaptés, incapables de se réinsérer, souffrants des maux les plus divers (visibles et/ou invisibles), ces « revenants » errent dans un monde qui tente de les ignorer. L’image idéale de la « Patrie reconnaissante » vole en éclat.

En complément d’un film documentaire intitulé « L’Ame en sang« , sur les « survivants » de l’Irak, Olivier Morel choisit la BD pour témoigner de ses interrogations, de l’intensité du travail mené, pour ouvrir le débat en multipliant les médiums.

Les couleurs réduites au noir et parfois au rouge sont un choix extrêmement judicieux pour attirer l’attention du lecteur sur des émotions graphiques.

Seul bémol: le fil conducteur de l’histoire pas toujours très net, où on alterne avec la vie et le point de vue du narrateur et les témoignages des vétérans. Je pense donc qu’il faut absolument voir le documentaire en parallèle pour tout appréhender!

LR2

©Futuropolis

Revenants, Futuropolis, 2013.

1 – Présentation par l’éditeur, Futuropolis

2 – Ils en parlent

Sur Planete BD
Sur Sens Critique
Sur 20 Minutes
Sur BEDEO
Sur Chroniques de l’invisible
Sur Bar à BD
 

3 – Interview télévisée du dessinateur sur TV5 Monde

4 – Interview @ de l’auteur sur Sceneario

5 – Interview audio de l’auteur et du dessinateur sur RFI

Advertisements