Mots-clefs

, , , , , , , , , ,

A l’occasion du jour anniversaire de la naissance de l’Empereur, petit zoom sur 2 séries BD en cours et qui retracent en détail l’enfance de Napoléon Bonaparte.

Habituellement, cet aspect est rapidement traité pour laisser place au destin politico-militaire du « grand homme ». Le traitement proposé dans les 2 séries est radicalement différent, qu’il s’agisse de l’angle ou du traitement graphique. Pour autant, en dépit d’un rythme de déroulé très différent, les 2 se complètent parfaitement et peuvent être lues en parallèle afin de compléter par l’une sa connaissance d’épisodes juste esquissés dans l’autre.

Ce siècle avait deux ans ! Rome remplaçait Sparte, 
Déjà Napoléon perçait sous Bonaparte, 
Et du premier consul, déjà, par maint endroit, 
Le front de l’empereur brisait le masque étroit.
Victor HUGO, « Ce siècle avait deux ans », Les feuilles d’automne, juin 1830.
 

NE1815DRDLONLCDRDLO

Napoléon, Des ronds dans l’O.

Après un premier tome consacré à la « fin de l’ogre », Joséphine, conteuse de l’épopée de son ex-époux, revient sur ses débuts. Ce qui permet de décrire les relations tumultueuses entre l’enfant terrible et son île natale. Cette première partie de parcours vient en effet confirmer l’adage « Nul n’est prophète en son pays« .

1 – Les +

  1. Le ton décalé.
  2. On redécouvre toutes les anecdotes de manière vivante.
  3. Les « focus » qui viennent parfois enrichir le récit et expliciter les situations.
  4. Un gros travail préparatoire tant sur le fond que sur la forme (sources, documentation, esquisses…).
  5. Comme l’indique le titre du tome, l’environnement corse est très bien mis en perspective.
  6. Un petit lexique français , italien, corse et latin qui montre les racines et divergences de langues.
  7. Un tableau généalogique simplifié des principales familles corses qui apparaissent dans le récit.

2 – Les –

Un dessin en noir et blanc et qui demeure relativement « grossier ».

NE1815DRDLO2

©Des ronds dans l’O

3 – Pour découvrir et feuilleter la BD

4 – Ils en parlent

Sur France Soir 
Sur BDthèque 
Sur The Glam attitude 

5 – Interview de Nicolas Dandois lors de la sortie du premier tome de la série

6 – Sur le travail préparatoire de Nicolas Dandois

 

NPLPELRNCDCDC

Napoléon Bonaparte, Clémentine

En ce qui concerne cette série, la première chose à savoir, c’est qu’il faut vraiment réussir à dénicher les albums tant leur parution est demeurée confidentielle. Ce fut fait pour ma part au stand régional des éditions corses au Salon du Livre. Mais je n’ai pas regretté cette acquisition.

L’histoire, en un flash-back continu, débute à Saint-Hélène. A l’occasion d’une partie d’échec perdue, Napoléon, d’humeur maussade, s’interroge. « Comment ai-je pu en arriver là?« 

Les +

  1. Un graphisme et des couleurs très originales.
  2. L’humour.
  3. Les qualités militaires du jeune corse transpirent au travers de la transcription des différents épisodes de sa vie. Volontarisme, sens tactique, abnégation, côté novateur et non conventionnel.

BC2

©Clémentine

A titre d’information, un album illustré des éditions Le Rubicon, Napoléon Bonaparte, une jeunesse corse, peut aussi constituer une source supplémentaire extrêmement fiable pour parachever le tableau. Des illustrations de grande qualité (au format A4), dans un style proche de Job et objets de recherches poussées viennent compléter différents articles thématiques.

 

NBUJCNBUJC2

©Rubicon

 

 

Publicités